Liposuccion : ventre ou cuisses, comment ça marche ?

Liposuccion : ventre ou cuisses

 

Vous avez des graisses en excès sur certaines zones du corps ? La liposuccion est une chirurgie esthétique qui permet d’éliminer une fois pour toute la surcharge de graisses accumulées.

Découvrez dans quels cas elle est pratiquée, comment se passe cette opération et quelles sont ses suites opératoires.

Définition

La liposuccion est une technique d’aspiration de masses graisseuses cutanées en excès. Elle consiste à éliminer les graisses en excès par aspiration à l’aide de canules intégrées sous la peau via de petites incisions. Ces canules sont en mousse, perforées à leur extrémité de petits orifices et reliées à un circuit fermé dans lequel est créée une pression négative.

De multiples zones du corps peuvent faire l’objet d’une liposuccion : la traditionnelle « culotte de cheval » (arrière des cuisses et des fesses) bien sûr, les hanches, les mollets, l’abdomen, les cuisses, les genoux, les bras, les seins,  mais également le visage et le cou.

Cette opération peut être effectuée seule ou être faite en complément d’une autre opération, exemple un lifting ou une plastie abdominale.

La liposuccion n’est pas recommandée chez un certain nombre de personnes : les grands fumeurs, les femmes qui prennent un traitement contraceptif, les personnes ayant des risques élevés de phlébite ou d’embolie ou les personnes obèses.

A savoir : cette chirurgie n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie. Il faut tenir compte de 2500 à 6000 euros pour une liposuccion.  Cette intervention n’est pas pratiquée chez les personnes de moins de 18 ans.

Comment se déroule une liposuccion ?

  • Avant une liposuccion

Avant de subir l’intervention, vous allez réaliser un bilan pré-opératoire et faire une consultation avec un anesthésiste deux semaines avant l’intervention.

Il est fortement conseillé d’arrêter de fumer au moins un mois avant la liposuccion, le tabagisme ayant un effet malfaisant sur la cicatrisation. Si vous prenez la pilule, vous devez arrêter de la prendre un mois avant l’opération pour réduire le risque d’embolie pulmonaire et de phlébite.

Vous ne devez pas suivre un traitement contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires dans les 10 jours précédant l’intervention.

  • La liposuccion en étapes 

La liposuccion peut être réalisée sous effet d’une anesthésie générale, loco-régionale (rachianesthésie, péridurale), locale, locale dite vigile, ou également avec injection de tranquillisants par voie veineuse.

Le choix de l’anesthésie est lié du nombre de zones à intervenir, du profil médical de la personne mais aussi de votre choix en accord avec le chirurgien esthétique et l’anesthésiste.

De légères incisions sont effectuées dans les zones à traiter, souvent dans les zones de pli, pour que les cicatrices ne soient pas trop visibles. Des canules en mousse sont intégrées au niveau des incisions pour aspirer les cellules graisseuses. Les incisions sont suturées juste après.

La durée de l’intervention est environ de 3 heures. En moyenne, il faut compter 1 à 2h pour une simple liposuccion.

Une compression doit être ensuite mise avec un vêtement compressif en tissu élastique ou également des bandes élastiques afin de comprimer les zones décollées et réduire les hématomes. Vous devez le garder pendant au moins 48 heures.

Selon la quantité de graisse aspirée et la technique d’anesthésie pratiquée, votre séjour à l’hôpital est compris entre quelques heures et deux jours.

Dans quels cas faire une liposuccion ?

Une liposuccion est une intervention qui permet d’enlever de façon définitive les surplus de graisses en excès de manière localisée dont vous ne pouvez pas  vous débarrasser même en pratiquent du sport ou en adaptant un régime alimentaire.

Vous pouvez ainsi subir une liposuccion pour faire disparaître votre culotte de cheval, réduire le volume des cuisses ou le ventre.

Cette intervention n’est pas destinée pour les personnes ayant un surpoids importants ou les personnes obèses. Elle n’est pas une technique d’amaigrissement.

Les suites opératoires et les résultats d’une liposuccion

  • Les suites opératoires

Après avoir une liposuccion, les douleurs pourront être soulagées par des calmants. Les zones du corps qui ont subi une liposuccion seront gonflées (œdème) et présentent des taches bleutées (ecchymoses).

Vous ne remarquez donc pas le résultat de la liposuccion sur votre silhouette tout de suite.

Vous pouvez être fatigué (e) notamment si une masse importante de graisse a été aspirée. Les ecchymoses vont se résorber entre 10 à 20 jours après l’intervention.

Il vous est recommandé de porter un vêtement de contention élastique pendant 3 à 6 semaines. Vous pouvez reprendre votre activité professionnelle dans les 2 à 10 jours  qui suivent l’intervention. Généralement, il faut avoir une semaine de repos au minimum. Vous pouvez recommencez votre activité sportive au bout de 3 semaines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *